femmes enceintes; maquillage corporel; photographie; exposition photographique; livre



Né en 1954 dans la Drôme (France), François baigne dès son plus jeune âge dans un univers artistique.
Enfant de peintres-céramistes, il grandit dans le microcosme des musées, galeries et ateliers.
Il se découvre très tôt une passion pour le monde de l’image et de la photographie.

En 1980, il entre à l’École Nationale Louis Lumière à Paris en section cinéma/image.
Il en sort en 1983 pour se lancer dans le cinéma et le reportage en tant qu’assistant caméraman et photographe de plateau.

Il consacre une grande partie de son temps à voyager à travers le monde pour parfaire sa technique.
Il s’adonne au documentaire en couvrant des conflits comme ceux du Nicaragua dans les années 80 et celui des sans terres au Brésil.
Il s’implique également au niveau photographique réalisant de nombreux reportages sur l’apartheid en Afrique du sud.

Pour François, la couleur est une question primordiale. Au moment où la photographie exploite essentiellement la lumière au travers du contraste entre le noir et le blanc,
sa recherche artistique l’amène à travailler celle-ci en juxtaposant les couleurs.
Il n’hésite d’ailleurs  pas à utiliser des filtres en argentique et c’est tout naturellement qu’il trouve écho à cette recherche dans l’apparition du numérique.

Cette démarche artistique se reflète dans son travail cinématographique. Il l’utilise lors de tournages.
Le va et vient est permanent entre les deux univers, mettant en pratique dans l’un ce qu’il a expérimenté dans l’autre.

Il exploite cette démarche au travers d’une expérience en milieu aquatique (livre D’un Monde à l’Autre, court-métrage, La plateforme, Saïd Hajioui, 1993),
monde dans lequel le corps humain se révèle au jeu de la refléxion-difraction de la lumière.

Dans son travail, François s’attache à toujours avoir une grande profondeur de champs.
Ses photos sont essentiellement travaillées pour une restitution grand format.

Au cinéma, il a collaboré en tant que directeur de photographie sur une trentaine de courts-métrages
et sur des longs-métrages tels que :

•    Un amour d’enfant, Ben Diogaye Beye, Les films du Lyon Rouge, 2001
•    Rêve d’hiver, Maya Simon, Eos films, 2001
•    Westend, Brice Emiel, Les Filmes du Cowboy, 2002

Son travail de photographe a trouvé écho dans des revues comme VSD, Politis, l’Evénement du jeudi, Afrique magazine, Jeune agriculteur, Atre magazine,
Grand public, Distance (Air France), Femme actuelle, Femme d’aujourd’hui, Echo touristique, Trésors et découvertes.

En 2006, après plus dix ans de travail en collaboration avec Carmen Arbues Miro, maquilleuse, coiffeuse, en créant la maison d’édition Artefacto creacion,
il édite le livre de photographie « D’un Monde à l’Autre », œuvre dans laquelle on retrouve toute l’originalité et la force de son travail
sur ce qui le fait cheminer depuis tant d’années : l’éternelle lumière qu’est la couleur.